CHET IN MIND

JUST FRIENDS, extrait de l’album « CHET In Mind »

« CHET In Mind « est disponible sur la page boutique du site.

Revue de Presse – Revue de Presse – Revue de Presse – 

« …Cool jazz était l’étiquette collée sur le front de Chet, ce disque rend hommage à ce style et à sa légende avec respect et élégance. Un hommage « dans l’esprit » très réussi. »     Philippe Desmond – Blog La Gazette Bleue -12 janvier.

« …Et puis je l’ai écouté, et j’espère faire passer dans ces quelques lignes l’extrême plaisir que j’en ai éprouvé. Les mots qui me viennent spontanément à l’esprit sont beauté et pureté du son, respect des mélodies, et surtout une forme de classicisme qui transcende les styles et les modes, le tout sous-tendu par un swing permanent… » Michel Marcheteau – Jazz Dixie Swing – Février 2022

« …Ce « Chet in Mind » (Camille Productions / Socadisc) est dû à un quintet réuni par Didier Burgaud (dont le son boisé de la clarinette est inédit dans cet univers) et par le contrebassiste Simon Teboul. Que ce soit Burgaud quand il chante ou Brice Moscardini à la trompette, aucun n’essaie de singer leur inspirateur et le résultat n’en est que plus authentique, y compris dans les morceaux connus comme But Not for Me, Just Friends ou My Funny Valentine. Voilà une relecture aussi personnelle que séduisante« . Philippe Vincent – le blog de Jazznicknames – 1er février 2022.

« …Auteur d’arrangements tirant la musique davantage vers le jazz mainstream, Didier Burgaud propose un répertoire de Chet Baker revisité où la clarinette apporte une couleur particulière, issue d’une filiation directe avec Artie Shaw et Buddy DeFranco.  … , les interventions instrumentales font le sel de ce disque: de la solide rythmique, tenue par Simon Teboul et Yves Nahon, au duo de soufflants à la belle expressivité, en passant par le swing rafraîchissant de Vinh Lê. Loin de se limiter à une imitation de l’iconique Chet Baker, ce Chet in Mind en livre une approche digne d’intérêt ».       Jérôme Partage © Jazz Hot 2022
 

« … Ici encore, plutôt qu’une simple copie, la création d’un climat qui rappelle à s’y méprendre celui de Chet Baker.
Même mélancolie, même tendresse. Les thèmes, pour la plupart enregistrés par celui qui récusait l’appellation de trompettiste qui chantait comme celle de chanteur qui jouait de la trompette, refusant toute hiérarchie entre ces deux activités, participent de cette re-création. Just FriendsBut Not For Me, My Funny Valentine et quelques autres thèmes aussi connus et connotés, bénéficiant d’arrangements originaux, prennent une coloration nouvelle tout en restant fidèles à l’esprit de leur inspirateur et modèle.
Preuve supplémentaire que l’admiration pour un aîné, loin d’être une entrave, peut, à l’inverse, fournir un tremplin à l’inspiration créatrice… »      Jacques Aboucaya – 22 février 2022 – Le Salon Littéraire- l’Internaute

« … Un hommage sincère par une fort belle équipe »Ismael Siméon – Jazz Magazine  – avril 2022.

« … Chet in Mind – titre de cet album – oblige aux souvenirs, des fleurs sur une route de plus en plus encombrée de barbarie. Chet with Love pour l’éternité. Nicolas Béniès – Entre les lignes et les mots – 3 avril.

 
A la radio.
 

« Chet in Mind » sélection  « disque de la semaine » du 7 février sur Couleurs Jazz

« Let’s Get Lost », Extrait de l’album Chet in Mind, choisi par Bernard Labat dans son émission « Les Cats Se Rebiffent » du 12 février sur Radio Côtes Sud.

« You & the Night & the Music »– Chet in mind, Camille Productions dans l’émission Jazzpirine de Monique Feldstein sur Radio Judaïque du 7 février.

N° 1 :Didier Burgaud & Simon Teboul « Chet in mind » Camille Productions sur le site La Gazette Bleue d’Action Jazz.

DIDIER BURGAUD / SIMON TEBOUL :  » DEAR OLD STOCKHOLM «  ( CAMILLE PRODUCTIONS / SOCADISC )  dans l’émission My Favorite Things de Gilles Boudry sur RCV 99 FM à Lille.

« Chet in Mind « dans l’émission Jazz Time de Daniel Jachet sur radio Albatros (le Havre – Fécamp).

 

 

 

 

 

 

 

CHET IN MIND

MS072022CD.        Dans les bacs le 4 février 2022

Didier Burgaud (cl, tenor sax, vo), Brice Moscardini (tp), Vinh Lê (p), Simon Teboul (b), Yves Nahon (dr).

Le premier album de ce quintet réuni autour de Didier Burgaud (anches, vocal) et Simon Teboul (contrebasse) nous emmène au coeur du répertoire du trompettiste et chanteur Chet Baker. Un pari artistique qui repose sur de très belles mélodies serties dans des arrangements originaux et qui respectent l’esthétique de Chet. Une musique authentique et rafraîchissante.

The first album of this quintet gathered around Didier Burgaud (reeds, vocals) and Simon Teboul (double bass) takes us to the heart of the repertoire of trumpeter and singer Chet Baker. An artistic adventure based on very beautiful melodies with original arrangements and which complies with Chet’s sense of esthetics. A genuine and refreshing music.

Chet ! …    Ces quatre lettres sonnent comme une onomatopée, celle d’une gueule d’amour au destin tragique.

Après avoir sillonné avec bonheur les terres du swing, entouré d’un remarquable trompettiste et porté par une rythmique impeccable, le clarinettiste et saxophoniste Didier Burgaud met en avant ses qualités vocales pour nous livrer un itinéraire amoureux au cœur de l’esthétique de Chet Baker.

L’entreprise nous fait penser à l’album « Chet sings again » mais pas que… les arrangements et le lâcher prise de l’équipe créent une oscillation entre swing et bop, éclairant ainsi les zones de fragilité du Petit Prince de la West Coast.

Un témoignage sincère et rafraîchissant.     

Laurent Mignard

 

 

 

Menu