FLOWING

Flowing est disponible dès à présent sur la page boutique du site.

Ondas, extrait de l’album « FLOWING »

Revue de Presse

« L’osmose entre les deux est magique, établissant ainsi la base d’un pur dialogue, aux sources du jazz mais aussi de la chanson ou de la bossa. L’auditeur est comblé par tant de bienveillance, de générosité et de thèmes fraternels. » Bruno Guermonprez – JAZZ NEWS Octobre-Novembre 2021

« …Loin d’offrir une  compétition entre deux virtuoses, l’album donne, à l’inverse, l’image d’une parfaite cohérence. Chacun des partenaires y est tour à tour en valeur et leur dialogue, savoureux, dépourvu de vain bavardage, sert à merveille les compositions du pianiste. Celles-ci révèlent toute la lyre de son inspiration. L’influence des grands classiques tels Chopin ou Ravel, y côtoie celles d’Antonio Carlos Jobim, de Duke Ellington et des compositeurs de variétés tels Paul McCartney ou Laurent Voulzy. Le tout, délicatement harmonisé, crée une atmosphère irisée, propice au rêve. » Jacques Aboucaya – LE SALON LITTERAIRE -L’internaute -27 octobre 2021

« …Pierre Christophe se révèle un compositeur de talent capable de proposer à un guitariste le cadre d’une rencontre harmonieuse, parfaite pour un dialogue généreux en toute liberté. Leur qualité d’écoute réciproque fait le reste.L’originalité du projet nous a fait pencher pour une découverte malgré le parcours déjà long des complices de Flowing.  » Yves Sportis – JAZZ HOT – Octobre 2021

« …Entre ces deux fortiches, la tentation aurait pu être grande de former un duo de compétiteurs mais ce n’est que de musique dont il est question ici. Si les compositions sont toutes signées du pianiste (les connaisseurs y retrouveront les influences aussi variées que celles de Ravel, Chopin, Ellington ou Jobim), c’est bien d’un véritable dialogue sans bavardage que nous offrent deux artistes aux doigts d’or sur un répertoire où la grâce le dispute à l’intelligence. »  Philippe Vincent – le Blog de Jazznicknames – 1 novembre 2021.

« Une autre très belle rencontre en duo entre les compositions et le piano de Pierre Christophe d’une part, les guitares d’Hugo Lippi de l’autre, et dans laquelle tout semble ‘couler’ de source entre mélodies et improvisations se jouant de la pop, du jazz, du classique … » Francis Capeaux – Académie du Jazz – 1er novembre 2021.

 

 » Ce duo entre un pianiste et un guitariste mérite une attention particulière. Ici point d’effets mais une écoute réciproque sur des compositions originales sollicitant le monde du jazz (Duke Ellington), du classique (Ravel), de la bossa nova (Carlos Jobim), de la pop (Paul McCartney). En disciple de Jaki Byard, dont il suivit l’enseignement particulier à New-York et qu’il honora dans deux albums (Byard by Us , Black & Blue et Live at Smalls, Camille Productions), Pierre Christophe nous offre une palette encyclopédique du piano (jeu et composition). Quant à Hugo Lippi, aux guitares (acoustique et électrique), il nous suffit de rappeler le jugement que portait à son égard son confrère (aujourd’hui disparu) Marc Fosset : « Le guitariste René Thomas, aurait particulièrement apprécié la finesse, l’humour et le feeling d’Hugo ».  Un album à écouter (et réécouter) pour en saisir toutes les subtilités. »  Jean-Louis Lemarchand – Les DNJ – 2 novembre.

« Un duo d’autant plus réjouissant qu’il implique non seulement deux références, deux maîtres sur leurs instruments respectifs…Mais ceux sont aussi deux belles âmes, deux personnalités solaires dont la musique enchante notre quotidien depuis des années. D’un côté, le pianiste Pierre Christophe, un ancien élève de Jaki Byard, et un dingue d’Erroll Garner. De l’autre, Hugo Lippiguitariste incontournable depuis la fin des années 90. De Melody Gardot à Eric Legnini, en passant même par David Lynch, ils sont nombreux à avoir fait appel à ses services. Ensemble, ils viennent de sortir l’album « Flowing » chez Camille Productions…Un sommet de délicatesse et de douceur qu’ils nous présentent ce midi dans Deli Express…Avant de les retrouver en concert, le 1er décembre au Duc des Lombards ! »                                     Jean-Charles Doukhan – Deli Express- TSF Jazz – 17 novembre 2021.

 « …Quand deux lauréats du prix Django Reinhardt de l’Académie du Jazz, Pierre Christophe et Hugo Lippi, se rencontrent, que peuvent-ils se raconter?
Les deux virtuoses, marqués par l’essence du jazz et l’évocation de glorieux ainés, rivalisent d’adresse, de subtiles , feutrées et élégantes conversations sur des compositions personnelles du pianiste….Aujourd’hui le jazz se nourrit à toutes les sources et les deux instrumentistes, très inspirés et talentueux participent à la construction du nouvel édifice« . Didier Pennequin-Le Quotidien du Médecin- 26 novembre 2021
 
« FLOWING », le dialogue tout en élégance de Pierre Christophe et Hugo Lippi...Le pianiste invite le guitariste à une ballade poétique à travers le jazz, la musique classique, la pop et la chanson. FIP – 29 novembre 2021.
 
« …Le tout est porté par des harmonies délicates et l’entrelacs subtil des lignes mélodiques dessinées à parts égales par Pierre Christophe et Hugo Lippi.
Sans digression inutile, est alors évoqué un climat poétique aux couleurs diaphanes où prédomine un sentiment de nostalgie. Cette rencontre entre deux virtuoses maîtres de leur art, si respectueux du discours de l’autre, n’est pas sans évoquer l’association Bill Evans/Jim Hall dans sa manière d’exploiter les ressources du format piano-guitare. Un disque précieux. »  Alain Tomas – COULEURS JAZZ- 10 décembre.

 

 

FLOWING

« INDISPENSABLE » JAZZ NEWS – « Disque du Jour » du 4 novembre TSF Jazz –

MS042021CD.        Dans les bacs le 5 novembre 2021

Pierre Christophe / Hugo Lippi.

La lecture de ces deux noms associés est en elle-même une promesse.
Pierre Christophe, maître pianiste, protégé de Jaki Byard, porte drapeau du génial Erroll Garner et bien plus encore et Hugo Lippi, guitariste devenu incontournable, dont le discours ne cesse de s’affiner, de s’étoffer. On pouvait attendre d’eux une promenade virtuose et inspirée dans le monde du great American Songbook mais c’est à un tout autre voyage que ces deux – là nous convient.
Pierre Christophe souhaite aller ailleurs, plus proche encore, de son monde intérieur. Hugo Lippi, il le connaît depuis un bon quart de siècle. Alors, il songe à faire mentir la croyance qui aime à maudire l’association du piano et de la guitare. Il est peu de précédents, c’est dans le respect de ceux-ci (en particulier des bouleversants dialogues entre Bill Evans et Jim Hall) mais muni de sa propre boussole que Pierre Christophe va aborder ce nouvel opus. Il écrira pour la guitare, mieux encore, pour son ami Hugo. Il apporte un soin infini aux choix des tonalités, ici plus souvent destinées à faire sonner la guitare à son meilleur, aux tessitures. Il faudra considérer ce duo comme un tout, un orchestre de chambre.
Et le pianiste s’enferme de gré (et de force) pour tisser la toile d’un album qui fait ressurgir ses amours de toujours : Maurice Ravel, qui a inspiré le Belvédère, Frédéric Chopin dont les chemins harmoniques sous -tendent Late Night Dream, Aaron Copland et ses somptueuses évocations du Grand Ouest Américain (Prairie Song).
Lors de la lente course en solitaire du compositeur se dessinent les volutes des mélodies qui l ‘accompagnent depuis toujours. Celles de Paul McCartney, mais également de Laurent Voulzy (Campfire By The Lake / Billet Galant), de la baie de Rio et son enfant Antonio Carlos Jobim (Ondas, O Grande Rio). Le Jazz est là, pour toujours, comme un rocher au sommet duquel se tient l’immense Duke Ellington (Lands of Duke), et l’amour des mélodies de Tin Pan Alley (Summer Skies et Daisies).
A travers ce parcours passionnant, on découvre un compositeur accompli, fluide, gracieux, inspiré par la nature.
Le pari piano – guitare est gagné haut la main. Les deux musiciens s’écoutent et se comprennent, savent se mettre en retrait lorsque la Musique l’impose, mais aussi prendre la parole avec toute la force de musiciens brillants, accomplis et sereins, puisant dans leur passé l’inspiration qui nourrit si bien le présent d’un album qui à chaque instant le célèbre joyeusement.
Daniel Yvinec

Teaser :

https://www.youtube.com/watch?v=3MqkhCqEFw0

A la radio.

  • « O Grande Rio », extrait de l’album « FLOWING » disque du jour du 4 novembre sur TSF JAZZ. « Quand deux des plus grands esthètes du jazz en France se rencontrent, cela donne ce disque élégant et très musical ou piano et guitare s’entremêlent ». 
  • La Couleurs Jazz Week #110, le best of!     Meilleurs albums sortis ces derniers jours : « Flowing » par Pierre Christophe et Hugo Lippi
  • Open jazz Le nouveau CD de Pierre Christophe avec Hugo Lippi « Flowing » à la une d’“OPEN JAZZ” d’Alex Dutilh sur France Musique du 18 novembre 2021
  • Première diffusion sur FIP, dans le club jazzafip, du titre « Prairie Song » extrait de l’album « FLOWING »- 17 octobre 2021.
  • SUR RADIO CÔTES  SUD, Land Of Duke, extrait de Flowing, dans l’émission « LES CATS SE REBIFFENT » de BERNARD LABAT du 8 novembre 2021.
  • Radio Albatros « Flowing » dans l’émission Jazz Time de Daniel Jachet. JAZZ TIME célèbre sa 400ème avec Pierre Christophe et Hugo Lippi le 1er octobre sur Radio Albatros.
  • « FLOWING » sur la playlist de JAZZBOX radio international de ce jour – 8 octobre 20212.
  • Première diffusion nationale cet après-midi (9 octobre) en avant première sur RADIO CLASSIQUE du nouvel album Pierre Christophe / Hugo Lippi  » FLOWING »
  • « Tidal Birds », extrait de Flowing, sur la playlist du dimanche7 novembre dans l’émission de Gilles Boudry « MY FAVORITE THINGS » sur RCV 99 FM à Lille.
  • Flowing dans l’émission l’instant Jazz  d’Hervé Leprêtre du 20 octobre sur Ouest Track radio .
  • Pierre Christophe et Hugo Lippi en direct dans l’émission Deli Express  de Jean Charles Doukhan du 17. novembre sur TSF Jazz.
  • « O Grande Rio », extrait de Flowing, sur la playlist de TSF JAZZ du 16 novembre.
  • « Tidal Birds », extrait de Flowing, sur radio classique dans l’émission de Christian Morin du 18 novembre.
  • Flowing, sur la playlist de l’été d’Action Jazz.
  • Ondas, extrait de l’album Flowing dans l’émission Jazzspirine du 28 novembre de Monique Feldstein sur Radio Judaïque.
  • Flowing dans Musique Matin par Jean-Baptiste Urbain sur France Musique.

 

Menu