WE’LL BE TOGETHER AGAIN

 

NOW PLEASE DON’T YOU CRY BEAUTIFUL EDITH

Revue de presse – revue de presse – revue de presse

JAZZ NEWS
« La paire transfigure la moindre composition de la sélection, tout en restant immédiatement accessible dans les intentions. Delà, une impression de mystère heureux et tendre qui rend cette musique tout à fait addictive et supérieure. »
Bruno Guermonprez – JAZZ NEWS – « Indispensable » – 5 février 2021
 
ACTION JAZZ
Sur la Playlist de janvier 2021 de la Gazette Bleue , le webzine d‘Action Jazz :
We’ll Be Together Again (Carl Schlosser et Alain Jean-Marie)
 
TSF Jazz
D’une élégance rare, ce duo est aussi l’aboutissement d’une belle histoire. Le flûtiste et le pianiste se sont rencontrés en 1995, ont enregistré en 2002… et on attendu presque 20 ans pour nous offrir cette merveille !
DISQUE DU JOUR TSF JAZZ du 26 février
 
CULTURE JAZZ

Expressif dans l’intériorité et savamment empreint d’une forme rare de tendresse musicale, ce Cd dans son ensemble est un bel exemple de symbiose musicale entre musiciens inspirés.                    Yves Dorison – 22 février 2021

FRANCE MUSIQUE  Le nouveau CD de Carl Schlosser « We’ll Be Together Again » à la une d’ « OPEN JAZZ » d’Alex Dutilh sur France Musique du 25 février.

JAZZ MAGAZINE
« …La magie et la complicité opère d’emblée, entrainant l’auditeur dans un univers parfaitement cohérent. Si bien que la singularité de l’ensemble, l’osmose entre les deux partenaires et un indéniable parfum d’authenticité, participent de la séduction d’un album en tous points recommandable ».   Jacques Aboucaya « CHOC » JAZZ MAGAZINE – mars 2021
 
CLASSICA
« Dire que les deux musiciens s’entendent, se comprennent, pratiquent les mêmes vertus musicales mélodiques et font preuve, séparément ou ensemble, d’un charme , d’une élégance indiscutables, est un doux euphémisme. Parcourant avec inspiration onze standards…, ils livrent ici une leçon d’émulation et de respect mutuel d’autant plus précieuse en ces temps troublés et anxieux. »
Jean-Pierre Jackson –  « CHOC » CLASSICA – Mars 2021
 
Le blog de JAZZNICKNAMES
« Avec sa sonorité, son phrasé, sa technique cachée derrière une belle inspiration, Schlosser nous fait entrer dans un univers plein de douceur et de poésie où Alain Jean-Marie est comme un poisson dans l’eau. Et dire que cette bande superbe fut enregistrée en 2002!
Philippe Vincent Le blog de JAZZNICKNAMES – mars 2021
 
Le Quotidien du Médecin
« Pour cette élégante promenade sur des compositions de Duke Ellington-Billy Strayhorn, Benny Golson et Charles Mingus.. notamment, Carl Schlosser a fait appel à une recrue de choix, le pianiste tout-terrain musical, qui raffole de la biguine de ses origines antillaises, Alain Jean-Marie. Un très solide et inventif soliste-accompagnateur ».
Didier Pennequin – le Quotidien du Médecin – vendredi 5 mars.
 
ACTION JAZZ
 » Et Alain de confier : « Tu sais Carl, tu m’as fait jouer des choses que j’avais en moi et que je ne connaissais pas encore. Ça va faire un très beau disque ! ». Il ne s’est pas trompé. Incontestablement, un disque très bien fait, avec tout plein de bien belles musiques dedans !
Alain Fleche – Action Jazz – 8 mars 2021.
 
COULEURS JAZZ
« Une rencontre autour de quelques compositions et de quelques idées d’arrangements dixit Carl Schlosser, ce à quoi nous pourrions ajouter une complicité naturelle dans l’échange, une expressivité feutrée teintée par une émotion sensible, voilà déjà de quoi réaliser une belle œuvre…Le majestueux est atteint lorsque la sobriété n’exclut pas l’excentricité retenue comme si pour une fois l’anachronisme était à l’heure. (Rain Check). »   Jean -Michel Schlosser – « HIT » Couleurs jazz –7 avril 2021
 
JAZZ HOT
« …Cette conversation en duo, qu’il nous est enfin donné d’écouter, ravissante de spontanéité, passionnante par l’interaction inventive du flûtiste et du pianiste («Ispahan» est une merveille!), révèle une facette plus intimiste de l’excellent Carl Schlosser. C’est une grande idée d’avoir consacré un album entier à un duo flûte-piano…

We’ll Be Together Again est peut-être une promesse de Gascon pour un prochain live, cette rencontre a déjà 20 ans d’âge, mais c’est une belle inspiration de Camille Productions, il aurait été dommage de priver plus longtemps les amateurs d’un si bel enregistrement!« 

Jérôme Partage – Jazz Hot – « INDISPENSABLE » 9 avril 2021

 
Club JAZZAFIP
Goodbye Pork Pie Hat dans le club jazzafip du dimanche 28 février – Sélection Thomas Curbillon.
I’ll Remember April dans le club jazzafip du mardi 13 favril – Sélection François Lacharme
 
Les Cats se Rebiffent
Goodbye Pork Pie Hat  dans l’émission de Bernard Labat sur radio côte sud du 1 mars.
 
Couleurs Jazz Radio
« We’ll be Together Again « sur Couleurs Jazz Radio (week 82). Jacques Pauper
 
Radio New Morning
« We’ll be Together Again « sur Radio New Morning dans l’émission de Lionel Eskenazi « My Silent way » du 18 avril.

 

WE’LL BE TOGETHER AGAIN

MS112020CD 

« INDISPENSABLE « Jazz News – « CHOC » JAZZ MAGAZINE – DISQUE DU JOUR TSF JAZZ – « CHOC » CLASSICA – « HIT » COULEURS JAZZ, « INDISPENSABLE » JAZZ HOT

Dans les Bacs 26 février 2021.

Quelques belles décennies d’une vie toujours imbibée de jazz m’ont parfois été illuminées par la rencontre de gens d’exception, jazzmen dont la musique et la personnalité faisaient qu’ensuite, rien n’était plus pareil.

Ainsi, au « Ringside », le jeune belge Bobby Jaspar m’avait déjà ensorcelé de ses improvisations à la flûte. Sensation inoubliable ! Mais c’était… Il y a plus d’un demi-siècle

Je suis convaincu que cet album, particulièrement original, va séduire bien des amateurs de Jazz qui apprécient ces deux musiciens talentueux :

Carl, ne joue que des flûtes, (il est également saxophoniste), avec le formidable soliste et accompagnateur qu’est Alain au piano, formation sans précédent à ma connaissance, voire inédite sur l’ensemble d’un document sonore

La complicité musicale de haute qualité entre Carl Schlosser et Alain Jean-Marie crée un climat exceptionnel de sérénité, une sensation d’ inspiration incessante, spontanée et fusionnelle.

Les thèmes, généralement des standards plus ou moins joués, sont « revisités » avec originalité, dans une cohérence de sensibilité permanente pleine de maturité, d’intimité, avec une intelligence profondément musicale.

Incontestablement une séance d’enregistrement remarquable, de la très belle musique…  Roland DIEULEVEUT – Novembre 2020.

 

 

Menu