WE’LL BE TOGETHER AGAIN

NOW PLEASE DON’T YOU CRY BEAUTIFUL EDITH

Revue de presse – revue de presse – revue de presse

JAZZ NEWS
« La paire transfigure la moindre composition de la sélection, tout en restant immédiatement accessible dans les intentions. Delà, une impression de mystère heureux et tendre qui rend cette musique tout à fait addictive et supérieure. »
Bruno Guermonprez – JAZZ NEWS – « Indispensable » – 5 février 2021
 
ACTION JAZZ
Sur la Playlist de janvier 2021 de la Gazette Bleue , le webzine d‘Action Jazz :
We’ll Be Together Again (Carl Schlosser et Alain Jean-Marie)
 
TSF Jazz
D’une élégance rare, ce duo est aussi l’aboutissement d’une belle histoire. Le flûtiste et le pianiste se sont rencontrés en 1995, ont enregistré en 2002… et on attendu presque 20 ans pour nous offrir cette merveille !
DISQUE DU JOUR TSF JAZZ du 26 février
 
CULTURE JAZZ

Expressif dans l’intériorité et savamment empreint d’une forme rare de tendresse musicale, ce Cd dans son ensemble est un bel exemple de symbiose musicale entre musiciens inspirés.                    Yves Dorison – 22 février 2021

FRANCE MUSIQUE

Le nouveau CD de Carl Schlosser « We’ll Be Together Again » à la une d’ « OPEN JAZZ » d’Alex Dutilh sur France Musique du 25 février.

JAZZ MAGAZINE
« …La magie et la complicité opère d’emblée, entrainant l’auditeur dans un univers parfaitement cohérent. Si bien que la singularité de l’ensemble, l’osmose entre les deux partenaires et un indéniable parfum d’authenticité, participent de la séduction d’un album en tous points recommandable ».   Jacques Aboucaya « CHOC » JAZZ MAGAZINE – mars 2021

                                                                                         

 

WE’LL BE TOGETHER AGAIN

MS112020CD 

« INDISPENSABLE « Jazz News – « CHOC » JAZZ MAGAZINE – DISQUE DU JOUR TSF JAZZ

Dans les Bacs 26 février 2021.

Quelques belles décennies d’une vie toujours imbibée de jazz m’ont parfois été illuminées par la rencontre de gens d’exception, jazzmen dont la musique et la personnalité faisaient qu’ensuite, rien n’était plus pareil.

Ainsi, au « Ringside », le jeune belge Bobby Jaspar m’avait déjà ensorcelé de ses improvisations à la flûte. Sensation inoubliable ! Mais c’était… Il y a plus d’un demi-siècle

Je suis convaincu que cet album, particulièrement original, va séduire bien des amateurs de Jazz qui apprécient ces deux musiciens talentueux :

Carl, ne joue que des flûtes, (il est également saxophoniste), avec le formidable soliste et accompagnateur qu’est Alain au piano, formation sans précédent à ma connaissance, voire inédite sur l’ensemble d’un document sonore

La complicité musicale de haute qualité entre Carl Schlosser et Alain Jean-Marie crée un climat exceptionnel de sérénité, une sensation d’ inspiration incessante, spontanée et fusionnelle.

Les thèmes, généralement des standards plus ou moins joués, sont « revisités » avec originalité, dans une cohérence de sensibilité permanente pleine de maturité, d’intimité, avec une intelligence profondément musicale.

Incontestablement une séance d’enregistrement remarquable, de la très belle musique…  Roland DIEULEVEUT – Novembre 2020.

 

 

Menu